"Il ne faut pas de tout pour faire un monde, il faut du bonheur et rien d'autre." Paul Eluard


“ L'écriture est un exercice spirituel, elle aide à devenir libre. ” Jean Rouaud

“ L’écriture est à la fois une façon d’être dans l’humanité et au plus près de l’humain. ” Philippe Claudel

dimanche 24 juin 2018

Pardon, amour & gratitude.




Après un grand mois bien silencieuse ici-même, je reviens faire le point sur ma situation. Je suis consciente que le temps passant, je suis bien moins présente ici pour vous, pour les auteurs blogueur/euses que j'aimais tant lire. Néanmoins, il m'a été difficile de pouvoir me concentrer sur la blogosphère alors que j'avais tant à travailler de mon côté. Ma chère Délia a même dû continuer sa route tranquillement sur son propre blog et je suis ravie de savoir qu'elle écrit toujours. 

De mon côté, j'espère que vous n'en prendrez pas ombrage de ce silence et du peu d'intérêt que je vous ai porté ces derniers temps. Je ne suis même pas encore sûre de revenir vraiment. Juste que je ressens le besoin aujourd'hui de poser des mots, parce que je ressens en moi qu'il y a beaucoup de choses en mouvement dans mon for intérieur. 

Il m'est difficile de trouver de l'harmonie, et d'avoir la capacité à être présente pour l'Autre lorsque moi-même je suis dans une période assez mouvementée. Il m'a été important de me recentrer et de chercher à rééquilibrer mon monde. 

Depuis la dernière fois où je suis passée par ici, j'ai énormément avancé sur mon intention de rencontrer à nouveau l'amour sur mon chemin. J'ai fait un travail extraordinaire que je ne pensais pas faire il y a quelques temps. 

Suite à mon licenciement économique, lorsque les choses se sont posées, que la vie a repris son rythme, j'avais perdu la foi. Il me manquait beaucoup de vibrations. Les jours se déroulaient, et je perdais le sens. 

Alors que j'avais tracé un chemin quasiment tout fait, ce licenciement est venu d'une certaine façon déséquilibrer tout cela. Non pas que j'étais au fond du trou, non pas que je n'avais plus de rêves, au contraire même, ils se sont à nouveau réveillés lorsque je n'avais plus rien qui me tenait. 

Cependant, je marchais sur un fil de Soi. Comme un funambule, un pied devant l'autre, j'essayais de rester centrée pour avancer. J'avais donc besoin de me confronter à nouveau à moi-même, à me désengager vis à vis des autres, de prendre de la distance. Et cela dans le but de pouvoir à nouveau mieux revenir. Je sais être dans une période de vas et vient. Mais je sais que cela n'est pas encore tout à fait terminé. Étant donné que les choses bougent, tout est impermanence, j'apprends désormais à vivre avec ce paramètre dont je n'avais pas réellement conscience jusqu'à lors.

Oui, je suis vraiment lente à la détente. Mais je crois que je suis malgré tout dans la force tranquille. J'avance. Et après tout, c'est cela qui compte le plus. 

Durant ces derniers mois, j'ai pris le temps de m'observer, de m'ausculter, de m'explorer dans les profondeurs de mon âme. Il me semblait fortement que ma capacité à entrevoir le positif de chaque situation me rendait un peu aveugle, un peu dans la dénégation. Sachant qu'il y avait des choses à travailler, tout en ne voulant pas vraiment y aller par peur de faire face à ma part d'ombre. 

Mais la peur, l'angoisse, j'ai appris avec les années à la dompter et à ne pas rester figée ni tétanisée face à elle. Et grâce à cela, je commence à nouveau à entrevoir l'éblouissante lumière qui m'accompagne. J'ai retrouvé la foi. Spirituellement j'ai encore grandi, je touche de plus en plus du bout des doigts l'Amour. Mon cœur s'est à nouveau ouvert et me semble encore plus grand qu'avant.


J'arrive enfin à ce moment charnière où je suis prête à dire Adieu à mon passé. Avec l'envie d'exprimer autant mon pardon, mon amour et ma gratitude pour tout ce que j'ai vécu. 
Je me sens prête désormais à rompre les liens qui m'ont retenue trop longtemps dans les "Et si...", les " Comment est-ce que j'aurai pu faire différemment ?" et lâcher enfin cette fameuse culpabilité et cette frustration liée à la toute-puissance inatteignable.  

J'ai donc enfin réussi, avec mon âme toute entière à m'apaiser face à ces 10 dernières années vécues. Je me retrouve aujourd'hui à être dans un amour inconditionnel. Pour lui, Mister poète et chapeau de paille, revenu au moment d'apprendre mon départ et à qui j'ai tourné le dos. Pour mon ex-employeur et la manière dont ils ont géré notre service et notre licenciement. Pour tout le bonheur que j'ai vécu également et dont j'ai été trop nostalgique ces derniers temps. 

J'ai réellement pris le temps de me regarder, de m'apporter autant d'amour, de douceur et de tendresse pour moi-même. J'ai la certitude bien ancrée désormais que cela ne pourra que se décupler davantage. Il ne m'est plus possible de rebrousser chemin. J'avance réellement.

Je ressens désormais en moi être portée par une énergie de Vie incroyable. Celle-ci va me permettre de tracer ma route, d'accueillir encore mieux les évènements de ma vie. Et sans aucun doute possible, de rencontrer enfin cet homme. Je me sens dans la complétude, je me sens entière, j'habite mon corps et mon Être tout entier vibre la sérénité en ce jour. 



Je le sais, je n'ai plus le moindre doute.
Je suis un Être pleine de lumière et d'Amour. 
Et l'Amour va bientôt arriver à moi.

Ju'Lyn

 

 

 



dimanche 20 mai 2018

Lettre à l'Univers...

Cher Univers,

Dis-moi, pourquoi ai-je tant de mal à t’écrire ? Pourquoi penses-tu que je résiste tant ? Les choses sont pourtant très claires dans ma tête désormais et pourtant tu vois je n’arrive pas encore à m’accorder le droit de mériter tout ce que je visualise déjà en moi.
C’est comme si quelque chose bloquait, que je me l’interdisais… et qu’il me reste des pensées qui sont de l’ordre du rêve… avec ce brin d’utopie… et pourtant si simple.

Tu vois Univers, j’ai la boule au ventre aujourd’hui parce que je me rends bien compte que j’ai peur de ma lumière… Comme si j’attendais que quelqu’un quelque part me dise « Mais vas-y fonce ! » … Et encore, ce n’est certainement pas cette attente-là lorsque j’y repense… Car elles sont nombreuses les copines à me dire que je le mérite de rencontrer cet homme, que j’ai ce qu’il me faut…

Alors pourquoi ? Est-ce parce que cet homme qui m’est destiné n’est pas encore prêt ? Ou est-ce moi ?

Pourquoi je n’arrive pas à l’intégrer ? A le ressentir entièrement, pleinement ce que j’ai déjà conscientiser ? Que dois-je donc comprendre de ce blocage ?

Ce n’est pas comme si je n’apprenais pas à m’aimer. Ce n’est pas comme si je ne m’accordais pas du temps pour faire de mon mieux et prendre soin de moi. Qu’est-ce qui fait donc que je n’ai pas encore suffisamment ou pleinement confiance en moi ?

Penses-tu que cela provient de l’amour que je n’ai jamais reçu, que mon apprentissage n’est pas encore terminé ? Et pourtant, je ressens du plus profond de mon être avoir déjà fait des pas de géant. Et si tu savais à quel point je suis dans la gratitude pour cela.

Univers, je te le dis. Entre nous, je suis prête à recevoir ce que tu penses que j’ai encore besoin de vivre pour continuer à avancer sur mon chemin. Tu sais, je n’ai plus peur. Je n’ai plus peur de ce que tu me réserves, ni de comment je vais vivre et traverser les expériences à venir. J’ai vraiment confiance en toi…. Et toutes ces questions que je te pose, je t’assure que je n’attends pas de réponse car je sais également qu’elles viendront en temps voulu. Néanmoins, je voulais te les poser, parce que c’est ma demande aujourd’hui… Présente-moi les situations nécessaires pour me permettre d’y répondre. Je suis prête à recevoir pour que tu puisses encore mieux éclairer mon chemin. L’idée d’avancer dans le noir aussi ne m’empêche pas de me sentir sereine car je ne suis plus du tout dans l’attente. Je ne suis plus « dans l’espoir de… » JE SUIS. Tout simplement. Avec ce qui m’anime et ce qui me touche, avec ce qui me tracasse et ce qui me met en joie.

Tu le sais que j’ai déjà tout en moi. Je le sais aussi. Mais je te demande de me permettre de m’autoriser bientôt à l’exprimer pleinement. Sereinement. Entièrement. Et de laisser la lumière entrer complètement en moi… Que cette lumière parcoure mon corps ! Que cela puisse jaillir encore et toujours à travers moi.  Fais-en sorte que je puisse ressentir du plus profond de mon être cette puissance d’amour, la foi en la vie. Parce que tu sais, je la reconnais maintenant mais elle ne reste pas suffisamment longtemps en moi. Je veux pouvoir la vivre plus longtemps, et lorsque lorsqu’elle part, qu’elle puisse revenir plus facilement, que j’ai moins à faire pour que cela soit plus simple et plus fluide au quotidien… Je te l’accorde, cela l’est déjà… Mais pas encore suffisamment à mon goût.

Permets-moi chaque jour de m’aimer encore davantage. Permets à mon cœur de continuer à aimer et à moins douter de ce que je suis et de ce dont je suis capable. Permets-moi de toujours poser un regard positif sur les évènements de ma vie et de ne plus me retirer de mon potentiel créatif. Je veux rayonner, je veux être capable de suivre mes intuitions encore et toujours. Je veux continuer à accueillir mes émotions et à affronter mes peurs. Je veux ressentir de plus en plus cette vie belle et abondante. Je veux pouvoir faire tout cela avant de pouvoir attirer précisément à moi cet homme que je veux rencontrer.

Univers, accompagne-moi.
Univers, j’ai confiance en toi.
Univers, je te remercie pour ce que tu me donnes et me donneras.
Univers, je t’aime.

 

Ju'Lyn

jeudi 10 mai 2018

les nouveaux jardiniers

 Se roulant dans les feuilles de curieuse façon

 Ils entreprirent un jour de chasser les limaçons.
Les voilà affairés tous deux en bataillon.
La Plume en verve, oubliant ses articulations
S'enquit aussitôt de damer le pion
A son ami Flocon
Ce sont de petits polissons
Qui cabriolent plus vite que le son
Et qui ensemble dévastent toutes les plantations...
Devrions nous leur donner l'absolution
Ou bien parfaire leur éducation ?
Je n'ai pas encore trouvé la solution
Allez donc éduquer ces chats fripons !









mercredi 9 mai 2018

Balade de tous les temps












































Une belle petite balade à différents moments de l'année, voir d'une année à l'autre. Comme la nature ne dévoile pas tous ses attraits en même temps, il y a du renouveau tout le temps.